Comment séduire pour vendre davantage ?

séduire pour vendre : main squelettique et pomme offerte
VOUS VOULEZ SEDUIRE ? OFFREZ DES VALEURS !

Comment séduire pour vendre davantage ?

Séduire pour vendre, ce n’est pas aussi simple que vous pouvez le penser. Dans le domaine commercial, séduire dans le sens d’attirer n’est pas suffisant. Il faut que l’opération de séduction perdure pour être qualifiée en tant que telle.

Allons y étape par étape !

Faut-il séduire pour vendre davantage ?

L’approche qui consiste à séduire pour vendre davantage, au sens large, a de tous les temps été appliquée. D’une manière ou d’une autre, la pratique commerciale s’en est approchée, surtout depuis l’ère du mercantilisme.

Toutefois, il est utile de distinguer l’action purement commerciale de l’action purement marketing quoique la distinction soit peu palpable pour les non professionnels.

L’objectif d’un commercial est totalement mercantile dans le sens où il ne s’intéresse qu’à conclure une vente. Même si tel est l’objectif du marketeur, il n’en demeure qu’il veut y parvenir en réalisant d’autres objectifs auxquels le commercial porte peu d’intérêt.

C’est essentiellement la raison pour laquelle leurs objectifs respectifs se trouvent souvent en conflit.

  • Est-ce que toute action visant à vanter les mérites d’un produit ou d’un service est une opération de séduction ? C’est pas sûr !
  • L’étalage ou le merchandising ou l’emballage sont-ils des opérations de séduction ? C’est pas sûr aussi !
  • Va t’on considérer toutes les publicités comme des opérations de séduction ? C’est pas sûr non plus !

Il est certain que la séduction va au delà de l’aspect ostentatoire  ou merchandising de la présentation d’un produit.

Avant tout, essayons de définir ce que c’est que la séduction. Par la suite, il sera aisé de comprendre comment séduire pour vendre  selon l’optique  marketing.

Alors, c’est quoi la séduction ?

Séduire, c’est faire naître des émotions et donner des envies.”

 “Séduire, c’est être capable de projeter cette alchimie composée de divers outils d’attraction à destination de sa cible.”

La séduction suppose donc, une prédisposition  de son auteur à capter l’attention de sa cible pour pouvoir conquérir son cœur ou sa faveur.

De manière générale, dans toute entreprise de séduction, un concours de plusieurs éléments entre en jeu. Le but est de parvenir à désarmer toute velléité d’une cible à résister à la charge d’attraction projetée.

La séduction chez l’Homo Sapiens

Tout séducteur ou aspirant à l’être sait, avec pertinence, que soigner son look est primordial. C’est, sans doute, le premier aspect à entretenir pour prétendre appartenir à cette catégorie, en général, très méticuleuse.

Les êtres humains différent des autres espèces sur ce volet car ils sont les seuls conscients de leur image devant le miroir et devant les autres.

Avant de s’afficher en dehors de chez soi, l’être humain, en général, va penser à son apparence. Il va, normalement, faire attention à sa coiffure, à ses vêtements, à ses chaussures et aux autres accessoires d’apparat. Ainsi, Chapeau, collier, bracelet, montre, sac, boucle, bague, lunettes, barbe, tatouage, etc, font partie de son arsenal de séduction.

De manière exclusive, seul l’être humain a ce souci constant de devoir traverser l’épreuve du jugement social, sans écueil. Comme cet examen qui lui est imposé se renouvelle sans cesse, il se peut que ça devient une angoisse.

Ainsi, avant de sortir et s’exposer aux regards des autres, une personne va chercher le jugement de quelqu’un de confiance. En effet, dans le but de se rassurer, elle va demander à un parent ou une amie comment elle la trouve. Si le jugement de l’autre est défavorable, elle est enclin à se retourner vers le miroir et relooker ce qui parait ne pas aller.

A juste titre, le secteur de la mode est prospère parce que les gens sont totalement obnubilés par leur apparence.

De nos jours, les jeunes veulent tous avoir le look de leurs superstars favoris. Les sportifs, les chanteurs, les comédiens et les stars de la télé-réalités sont surpayés car ils sont devenus idoles.

Séduire pour vendre ou Comment captiver et attirer de nouveaux clients.

Dans une perspective similaire à celle des gens, l’apparence que projette une entreprise aux yeux de son public est très préoccupante.

Les entreprises savent que les consommateurs font à priori des évaluations et qu’ils s’en alimentent subjectivement. En partageant leurs opinions et leurs expériences sur les réseaux sociaux, ils peuvent ainsi influencer les décisions de leurs cercles d’amis.

Partant de cet état de fait, toute légèreté prise par une entreprise dans l’appréhension de cette vérité peut lui être dangereuse, car ainsi elle risque de valider l’irréversible.

Si le résultat est raté, la première impression reçue par le public est généralement difficile à corriger par la suite . Rarement une correction a réussi à effacer toutes les cicatrices laissées. Par contre si la première impression est favorable, la bonne image demeure incrustée dans les esprits.

Séduire par l’image projetée

Séduire pour vendre c’est aussi la faculté d’incruster une image valorisante dans l’esprit de l’audience ciblée.

Il suffit de demandez aux gens que vous connaissez comment  ils arrivent à reconnaître une enseigne. Pour évoquer l’image de leur marque préférée, les premiers éléments qui viennent à l’esprit des personnes interrogées sont invariablement, le logo et la charte graphique.

Conscientes de l’importance de cette image, les entreprises font généralement appel à un professionnel afin d’éviter le catastrophique loupé.

Si ce n’est donc pas un à un designer ou un graphiste, au moins c’est à un infographiste qu’une boite va  confier la conception de son identité visuelle En effet, celle ci doit être unique et originale pour se démarquer, mais aussi attrayante pour séduire.

dynamique-mag a produit un article intéressant portant sur 20 principes à utiliser pour attirer de nouveaux clients.

Un graphiste attitré doit avoir, à fortiori, des connaissances sur la  psychologie du consommateur pour pouvoir dessiner un logo vendeur. Parallèlement, un web designer confirmé doit impérativement mettre le comportement de l’internaute au centre de sa réflexion. Sinon, comment pourrait-il concevoir un site qui soit performant et qui fait du cash. voir notre article sur le sujet..

Séduire pour vendre davantage: Connaitre son Buyer Persona

Pour réussir dans la création d’un business, il est primordial de dégager le profil de ses clients types. Faire ou commander une étude de son marché est une étape très importante à ne pas négliger. Il ne faut pas se dire que c’est difficile dés lors que les éléments qui caractérisent les populations de consommateur sont disponibles. Quelque soit votre niche, pensez d’abord à profiler votre client-type:

  • Sexe
  • Age
  • Profession
  • pouvoir d’achat
  • Lieu de résidence
  • Centres d’intérêts
  • Comportement
  • Etc

Séduire pour vendre en marketing

C’est dans cette optique de séduire pour vendre davantage que la fonction Marketing est née aux Etats-Unis dans les années 60.

La révolution industrielle a poussé les entreprises a chouchouter le Consommateur pour gagner ses faveurs et le pousser à consommer plus. Les marques s’affublent de tous les superlatifs pour remporter son vote. A l’unanimité, elles en arrivent à le  consacrer “Client-Roi” sans que personne émette une quelconque objection.

Avant, on lui livrait son article acheté dans un emballage quelconque. les marketeurs ont inventé le terme “packaging“. Au lieu de dire réclames, ils ont inventé les termes “Bonus et Coupons“. Désormais, on ne lui charge plus les frais de transport, on le lui offre en guise de cadeau. Les magasins sont devenus des endroits conviviaux. Et ainsi de suite.

L’avènement de la société de consommation a favorisé la prépondérance de la fonction marketing au sein de l’entreprise. Elle parvient à être hissée très haut dans l’organigramme à cause de son rôle stratégique dans les prises de décisions.

C’est en quelque sorte une tour de contrôle pour diriger les opérations à destination de la clientèle tout en assurant la veille concurrentielle.

Cependant la plupart des entreprises ne vont pas jusqu’au bout de leur opération de séduction. Ont-elles un talon d’Achille ? Hélas, oui. Leur stratégie demeure boiteuse car tronquée de sa partie la plus profitable: Celle de l’après-vente.

Or, séduire pour vendre davantage comme approche est un système qui accorde précisément  plus d’importance à la phase post-achat.

Séduire pour vendre davantage dans les 3 phases du cycle d’achat ?

Il faut savoir que le cycle d’achat d’un consommateur se compose de 3 phases distinctes aussi importante l’une que l’autre:

  1. Pré-Achat
  2. Achat   
  3. Post-Achat

Pour chaque phase l’entreprise doit donc mettre en place une stratégie correspondante.

Au cours de la première phase, le consommateur va essayer de trouver la meilleure réponse à son besoin d’achat. Pour l’entreprise c’est la phase de pré-vente où elle va essayer à coup de slogans, de promesses et de superlatifs de gagner le vote du prospect. Elle va tenter tous les arguments aussi bien objectifs que subjectifs pour le séduire et le convaincre à acheter.

Vient alors la deuxième phase où le client potentiel va faire son choix et concrétiser sa décision d’achat. Pour l’entreprise c’est l’étape de la vente où elle doit mettre tous les points de contact à la hauteur de ses promesses. De l’accueil jusqu’à la caisse en passant par le personnel, tout doit être dans un état impeccable et séduisant. Le but est de rendre le séjour du client des plus agréables et le motiver à revenir.

La vente est conclue, qu’on n’en parle plus ! 

Faux et même Archi-Faux! Il ne faut pas se tromper. La troisième phase est celle qui détermine la crédibilité des promesses et de l’entreprise qui les a tenues.

Hélas, la majorité des entreprises accordent peu ou prou d’importance à la phase après-vente. Elles n’arrivent pas à comprendre qu’ainsi elles abrègent le durée de vie du client sur leurs comptes.

A la limite, ces entreprises vont sacrifier beaucoup de ressources sous forme d’effort de temps et d’argent pour acquérir ce même client. En ignorant que ça coûte beaucoup moins cher d’entretenir un ancien client que d’acquérir un nouveau, elles arrêtent leur opération de charme à la caisse.

Pourtant, un marketing après-vente est facile à installer car il suffit d’avoir la volonté et l’intelligence nécessaires.

  1. La volonté d’être près du client durant la phase de la destruction du produit et de la satisfaction du besoin.  Or, cette expérience ne doit en aucun cas  être faussée par un dysfonctionnement du service après-vente. L’entreprise doit avoir une politique de retour favorable au client. “Satisfait ou remboursé” doit être une devise sans aucune forme de harcèlement.
  2. L’intelligence de récolter les données du client pour pouvoir le relancer et le garder vivant sur les comptes. Il faut penser à le faire interagir avec le magasin en lui envoyant périodiquement des petites valeurs. Un petit cadeau d’entreprise, un coupon de réduction, une info lettre, un jeu-concours par exemple sont suffisants pour gagner son respect, caresser son ego et garder le contact avec lui. L’essentiel est de le pousser à penser qu’on se souvient de lui et qu’il est important. 

Séduire pour vendre sur Internet : le marketing digital 

L’internet et les réseaux sociaux ont fini par consacrer, définitivement, le développement du marketing. Ils ont réduit la distance entre les commerces et leurs clients potentiels et augmenté la portée de leurs actions de séduction.

Et puisque les marchés n’ont plus besoin de consistance physique, il s’en trouve que le métier marketing se scinde en une dizaine de spécialités. Toutes pour servir le même but :A savoir  “Séduire pour vendre davantage” sous des angles d’attaque variés.

Le marketeur spécialiste va rétrécir le point de mire et devient ainsi presque un sniper. Il va prendre des positions de haute voltige. Grâce au numérique, il a les moyens de cibler son client type dans tous les endroits où ce dernier est susceptible de naviguer.

Le marketeur s’en frotte les mains puisqu’il peut aisément affiner les opérations de charme à l’adresse de son audience cible. Il a juste à adapter sa stratégie et sa campagne aux caractéristiques propres à chaque audience selon les canaux d’information utilisés . En outre, il ne va pas se priver d’utiliser tout un arsenal d’outils de traque, d’analyse et de mesure. Il est désormais capable d’atteindre sa cible où elle est et de connaitre ses centres d’intérêts sans le moindre problème. Toutes les données utiles sur un profil sont disponibles pourvu qu’il ait un compte social.

Qu’en est-il des grands comptes ? 

Les grandes marques ne manquent pas de ressources et ainsi elles ne négligent rien. Elles accordent autant d’importance à leur logo qu’à leur catalogue ou à leur site internet. Les manœuvres de séduction et les opérations de charmes ne cessent jamais. Le tout a son importance et rien n’est laissé au hasard. Elles comprennent que pour un client, la différenciation entre deux marques, va dépendre d’un détail soigné chez l’une et négligée chez l’autre.

S’exposer pour séduire pour vendre

Même lorsqu’elle est  érigée en vertu, cette exigence de raffinement ne produirait aucun effet si l’entreprise ne s’expose pas assez. Son image et son message doivent atteindre leur destination. Nul impact si elle n’investit pas tous les espaces possibles où elle pense disposer d’un potentiel de rencontre avec son éventuel client (Touch-point strategy). Mais, pour être performante l’exposition doit atteindre alors sa pleine dimension vectorielle.

Une Entreprise qui veut optimiser sa communication a, en quelque sorte,  l’obligation de cultiver le don d’ubiquité. Elle doit se trouver partout pour communiquer sur sa présence, sa disponibilité, ses valeurs ainsi que son savoir-faire.

Sauf que pour optimiser sa communication, l’entreprise est obligée d’asseoir une stratégie marketing coordonnée à vocation SEO. Plusieurs spécialités peuvent alors, intervenir pour mettre cette exposition en exergue et la rendre visible auprès d’un public très large:

  • Digital marketing
  • affiliate marketing
  • Content Marketing
  • Copywriting
  • Inbound Marketing
  • Social Media Marketing
  • Email Marketing
  • Traditional Marketing 

Conclusion :

Séduire pour vendre est une approche très soignée du global marketing. Ça doit être une culture et une ligne de conduite de toute entreprise qui se veut être pérenne. C’est une stratégie qui consacre la suprême importance du CLIENT car il est la raison d’être de tout business.

Il est donc primordial de cultiver l’art de générer des prospects et de les transformer en clients fidèles. Pour y parvenir, il ne faut pas s’arrêter de les enchanter; surtout après la vente. L’opération de séduction doit donc s’inscrire dans le long terme en vue d’un récolte optimisée.

Séduire pour vendre davantage c’est se donner les moyens de se distinguer par rapport aux autres. Et souvent, ce sont des petits gestes et des petites attentions qui marquent la différence.

P.S : Alors, si vosouhaitez qu’on soit votre partenaire dans votre projet de séduction, contactez-nous pour une discussion-analyse autour de vos besoins de communication. Nous serons heureux de pouvoir collaborer à l’explosion de vos ventes.

Comment nous allons procéder pour dynamiter votre chiffre d’affaires ?

Lisez notre article sur le sujet.

Simo

Administrateur et directeur général de plusieurs sociétés Formateur et Conférencier dans la domaine commercial webmaster et webdesigner Copywriter et contentwriter
Fermer le menu