Comment séduire pour vendre davantage ?

séduire pour vendre : main squelettique et pomme offerte
VOUS VOULEZ SEDUIRE ? OFFREZ DES VALEURS !

Comment séduire pour vendre davantage ?

Séduire pour vendre, ce n’est pas aussi simple que vous pouvez le penser. Dans le domaine commercial, séduire dans le sens d’attirer n’est pas suffisant. Il faut que l’opération de séduction perdure pour être qualifiée en tant que telle.

Allons y étape par étape !

Faut-il séduire pour vendre davantage ?

L’approche qui consiste à séduire pour vendre davantage, au sens large, a de tous les temps été appliquée. D’une manière ou d’une autre, la pratique commerciale s’en est approchée, surtout depuis l’ère du mercantilisme.

Toutefois, il est utile de distinguer l’action purement commerciale de l’action purement marketing quoique la distinction soit peu palpable pour les non professionnels.

L’objectif d’un commercial est totalement mercantile dans le sens où il ne s’intéresse qu’à conclure une vente. Même si tel est l’objectif du marketeur, il n’en demeure qu’il veut y parvenir en réalisant d’autres objectifs auxquels le commercial porte peu d’intérêt.

C’est essentiellement la raison pour laquelle leurs objectifs respectifs se trouvent souvent en conflit.

  • Est-ce que toute action visant à vanter les mérites d’un produit ou d’un service est une opération de séduction ? C’est pas sûr !
  • L’étalage ou le merchandising ou l’emballage sont-ils des opérations de séduction ? C’est pas sûr aussi !
  • Va t’on considérer toutes les publicités comme des opérations de séduction ? C’est pas sûr non plus !

Il est certain que la séduction va au delà de l’aspect ostentatoire  ou merchandising de la présentation d’un produit.

Avant tout, essayons de définir ce que c’est que la séduction. Par la suite, il sera aisé de comprendre comment séduire pour vendre  selon l’optique  marketing.

Alors, c’est quoi la séduction ?

Séduire, c’est faire naître des émotions et donner des envies.”

 “Séduire, c’est être capable de projeter cette alchimie composée de divers outils d’attraction à destination de sa cible.”

La séduction suppose donc, une prédisposition  de son auteur à capter l’attention de sa cible pour pouvoir conquérir son cœur ou sa faveur.

De manière générale, dans toute entreprise de séduction, un concours de plusieurs éléments entre en jeu. Le but est de parvenir à désarmer toute velléité d’une cible à résister à la charge d’attraction projetée.

La séduction chez l’Homo Sapiens

Tout séducteur ou aspirant à l’être sait, avec pertinence, que soigner son look est primordial. C’est, sans doute, le premier aspect à entretenir pour prétendre appartenir à cette catégorie, en général, très méticuleuse.

Les êtres humains différent des autres espèces sur ce volet car ils sont les seuls conscients de leur image devant le miroir et devant les autres.

Avant de s’afficher en dehors de chez soi, l’être humain, en général, va penser à son apparence. Il va, normalement, faire attention à sa coiffure, à ses vêtements, à ses chaussures et aux autres accessoires d’apparat. Ainsi, Chapeau, collier, bracelet, montre, sac, boucle, bague, lunettes, barbe, tatouage, etc, font partie de son arsenal de séduction.

De manière exclusive, seul l’être humain a ce souci constant de devoir traverser l’épreuve du jugement social, sans écueil. Comme cet examen qui lui est imposé se renouvelle sans cesse, il se peut que ça devient une angoisse.

Ainsi, avant de sortir et s’exposer aux regards des autres, une personne va chercher le jugement de quelqu’un de confiance. En effet, dans le but de se rassurer, elle va demander à un parent ou une amie comment elle la trouve. Si le jugement de l’autre est défavorable, elle est enclin à se retourner vers le miroir et relooker ce qui parait ne pas aller.

A juste titre, le secteur de la mode est prospère parce que les gens sont totalement obnubilés par leur apparence.

De nos jours, les jeunes veulent tous avoir le look de leurs superstars favoris. Les sportifs, les chanteurs, les comédiens et les stars de la télé-réalités sont surpayés car ils sont devenus idoles.

Séduire pour vendre ou Comment captiver et attirer de nouveaux clients.

Dans une perspective similaire à celle des gens, l’apparence que projette une entreprise aux yeux de son public est très préoccupante.

Les entreprises savent que les consommateurs font à priori des évaluations et qu’ils s’en alimentent subjectivement. En partageant leurs opinions et leurs expériences sur les réseaux sociaux, ils peuvent ainsi influencer les décisions de leurs cercles d’amis.

Partant de cet état de fait, toute légèreté prise par une entreprise dans l’appréhension de cette vérité peut lui être dangereuse, car ainsi elle risque de valider l’irréversible.

Si le résultat est raté, la première impression reçue par le public est généralement difficile à corriger par la suite . Rarement une correction a réussi à effacer toutes les cicatrices laissées. Par contre si la première impression est favorable, la bonne image demeure incrustée dans les esprits.

Séduire par l’image projetée

Séduire pour vendre c’est aussi la faculté d’incruster une image valorisante dans l’esprit de l’audience ciblée.

Il suffit de demandez aux gens que vous connaissez comment  ils arrivent à reconnaître une enseigne. Pour évoquer l’image de leur marque préférée, les premiers éléments qui viennent à l’esprit des personnes interrogées sont invariablement, le logo et la charte graphique.

Conscientes de l’importance de cette image, les entreprises font généralement appel à un professionnel afin d’éviter le catastrophique loupé.

Si ce n’est donc pas un à un designer ou un graphiste, au moins c’est à un infographiste qu’une boite va  confier la conception de son identité visuelle En effet, celle ci doit être unique et originale pour se démarquer, mais aussi attrayante pour séduire.

dynamique-mag a produit un article intéressant portant sur 20 principes à utiliser pour attirer de nouveaux clients.

Un graphiste attitré doit avoir, à fortiori, des connaissances sur la  psychologie du consommateur pour pouvoir dessiner un logo vendeur. Parallèlement, un web designer confirmé doit impérativement mettre le comportement de l’internaute au centre de sa réflexion. Sinon, comment pourrait-il concevoir un site qui soit performant et qui fait du cash. voir notre article sur le sujet..

Séduire pour vendre davantage: Connaitre son Buyer Persona

Pour réussir dans la création d’un business, il est primordial de dégager le profil de ses clients types. Faire ou commander une étude de son marché est une étape très importante à ne pas négliger. Il ne faut pas se dire que c’est difficile dés lors que les éléments qui caractérisent les populations de consommateur sont disponibles. Quelque soit votre niche, pensez d’abord à profiler votre client-type:

  • Sexe
  • Age
  • Profession
  • pouvoir d’achat
  • Lieu de résidence
  • Centres d’intérêts
  • Comportement
  • Etc

Séduire pour vendre en marketing

C’est dans cette optique de séduire pour vendre davantage que la fonction Marketing est née aux Etats-Unis dans les années 60.

La révolution industrielle a poussé les entreprises a chouchouter le Consommateur pour gagner ses faveurs et le pousser à consommer plus. Les marques s’affublent de tous les superlatifs pour remporter son vote. A l’unanimité, elles en arrivent à le  consacrer “Client-Roi” sans que personne émette une quelconque objection.

Avant, on lui livrait son article acheté dans un emballage quelconque. les marketeurs ont inventé le terme “packaging“. Au lieu de dire réclames, ils ont inventé les termes “Bonus et Coupons“. Désormais, on ne lui charge plus les frais de transport, on le lui offre en guise de cadeau. Les magasins sont devenus des endroits conviviaux. Et ainsi de suite.

L’avènement de la société de consommation a favorisé la prépondérance de la fonction marketing au sein de l’entreprise. Elle parvient à être hissée très haut dans l’organigramme à cause de son rôle stratégique dans les prises de décisions.

C’est en quelque sorte une tour de contrôle pour diriger les opérations à destination de la clientèle tout en assurant la veille concurrentielle.

Cependant la plupart des entreprises ne vont pas jusqu’au bout de leur opération de séduction. Ont-elles un talon d’Achille ? Hélas, oui. Leur stratégie demeure boiteuse car tronquée de sa partie la plus profitable: Celle de l’après-vente.

Or, séduire pour vendre davantage comme approche est un système qui accorde précisément  plus d’importance à la phase post-achat.

Séduire pour vendre davantage dans les 3 phases du cycle d’achat ?

Il faut savoir que le cycle d’achat d’un consommateur se compose de 3 phases distinctes aussi importante l’une que l’autre:

  1. Pré-Achat
  2. Achat   
  3. Post-Achat

Pour chaque phase l’entreprise doit donc mettre en place une stratégie correspondante.

Au cours de la première phase, le consommateur va essayer de trouver la meilleure réponse à son besoin d’achat. Pour l’entreprise c’est la phase de pré-vente où elle va essayer à coup de slogans, de promesses et de superlatifs de gagner le vote du prospect. Elle va tenter tous les arguments aussi bien objectifs que subjectifs pour le séduire et le convaincre à acheter.

Vient alors la deuxième phase où le client potentiel va faire son choix et concrétiser sa décision d’achat. Pour l’entreprise c’est l’étape de la vente où elle doit mettre tous les points de contact à la hauteur de ses promesses. De l’accueil jusqu’à la caisse en passant par le personnel, tout doit être dans un état impeccable et séduisant. Le but est de rendre le séjour du client des plus agréables et le motiver à revenir.

La vente est conclue, qu’on n’en parle plus ! 

Faux et même Archi-Faux! Il ne faut pas se tromper. La troisième phase est celle qui détermine la crédibilité des promesses et de l’entreprise qui les a tenues.

Hélas, la majorité des entreprises accordent peu ou prou d’importance à la phase après-vente. Elles n’arrivent pas à comprendre qu’ainsi elles abrègent le durée de vie du client sur leurs comptes.

A la limite, ces entreprises vont sacrifier beaucoup de ressources sous forme d’effort de temps et d’argent pour acquérir ce même client. En ignorant que ça coûte beaucoup moins cher d’entretenir un ancien client que d’acquérir un nouveau, elles arrêtent leur opération de charme à la caisse.

Pourtant, un marketing après-vente est facile à installer car il suffit d’avoir la volonté et l’intelligence nécessaires.

  1. La volonté d’être près du client durant la phase de la destruction du produit et de la satisfaction du besoin.  Or, cette expérience ne doit en aucun cas  être faussée par un dysfonctionnement du service après-vente. L’entreprise doit avoir une politique de retour favorable au client. “Satisfait ou remboursé” doit être une devise sans aucune forme de harcèlement.
  2. L’intelligence de récolter les données du client pour pouvoir le relancer et le garder vivant sur les comptes. Il faut penser à le faire interagir avec le magasin en lui envoyant périodiquement des petites valeurs. Un petit cadeau d’entreprise, un coupon de réduction, une info lettre, un jeu-concours par exemple sont suffisants pour gagner son respect, caresser son ego et garder le contact avec lui. L’essentiel est de le pousser à penser qu’on se souvient de lui et qu’il est important. 

Séduire pour vendre sur Internet : le marketing digital 

L’internet et les réseaux sociaux ont fini par consacrer, définitivement, le développement du marketing. Ils ont réduit la distance entre les commerces et leurs clients potentiels et augmenté la portée de leurs actions de séduction.

Et puisque les marchés n’ont plus besoin de consistance physique, il s’en trouve que le métier marketing se scinde en une dizaine de spécialités. Toutes pour servir le même but :A savoir  “Séduire pour vendre davantage” sous des angles d’attaque variés.

Le marketeur spécialiste va rétrécir le point de mire et devient ainsi presque un sniper. Il va prendre des positions de haute voltige. Grâce au numérique, il a les moyens de cibler son client type dans tous les endroits où ce dernier est susceptible de naviguer.

Le marketeur s’en frotte les mains puisqu’il peut aisément affiner les opérations de charme à l’adresse de son audience cible. Il a juste à adapter sa stratégie et sa campagne aux caractéristiques propres à chaque audience selon les canaux d’information utilisés . En outre, il ne va pas se priver d’utiliser tout un arsenal d’outils de traque, d’analyse et de mesure. Il est désormais capable d’atteindre sa cible où elle est et de connaitre ses centres d’intérêts sans le moindre problème. Toutes les données utiles sur un profil sont disponibles pourvu qu’il ait un compte social.

Qu’en est-il des grands comptes ? 

Les grandes marques ne manquent pas de ressources et ainsi elles ne négligent rien. Elles accordent autant d’importance à leur logo qu’à leur catalogue ou à leur site internet. Les manœuvres de séduction et les opérations de charmes ne cessent jamais. Le tout a son importance et rien n’est laissé au hasard. Elles comprennent que pour un client, la différenciation entre deux marques, va dépendre d’un détail soigné chez l’une et négligée chez l’autre.

S’exposer pour séduire pour vendre

Même lorsqu’elle est  érigée en vertu, cette exigence de raffinement ne produirait aucun effet si l’entreprise ne s’expose pas assez. Son image et son message doivent atteindre leur destination. Nul impact si elle n’investit pas tous les espaces possibles où elle pense disposer d’un potentiel de rencontre avec son éventuel client (Touch-point strategy). Mais, pour être performante l’exposition doit atteindre alors sa pleine dimension vectorielle.

Une Entreprise qui veut optimiser sa communication a, en quelque sorte,  l’obligation de cultiver le don d’ubiquité. Elle doit se trouver partout pour communiquer sur sa présence, sa disponibilité, ses valeurs ainsi que son savoir-faire.

Sauf que pour optimiser sa communication, l’entreprise est obligée d’asseoir une stratégie marketing coordonnée à vocation SEO. Plusieurs spécialités peuvent alors, intervenir pour mettre cette exposition en exergue et la rendre visible auprès d’un public très large:

  • Digital marketing
  • affiliate marketing
  • Content Marketing
  • Copywriting
  • Inbound Marketing
  • Social Media Marketing
  • Email Marketing
  • Traditional Marketing 

Conclusion :

Séduire pour vendre est une approche très soignée du global marketing. Ça doit être une culture et une ligne de conduite de toute entreprise qui se veut être pérenne. C’est une stratégie qui consacre la suprême importance du CLIENT car il est la raison d’être de tout business.

Il est donc primordial de cultiver l’art de générer des prospects et de les transformer en clients fidèles. Pour y parvenir, il ne faut pas s’arrêter de les enchanter; surtout après la vente. L’opération de séduction doit donc s’inscrire dans le long terme en vue d’un récolte optimisée.

Séduire pour vendre davantage c’est se donner les moyens de se distinguer par rapport aux autres. Et souvent, ce sont des petits gestes et des petites attentions qui marquent la différence.

P.S : Alors, si vosouhaitez qu’on soit votre partenaire dans votre projet de séduction, contactez-nous pour une discussion-analyse autour de vos besoins de communication. Nous serons heureux de pouvoir collaborer à l’explosion de vos ventes.

Comment nous allons procéder pour dynamiter votre chiffre d’affaires ?

Lisez notre article sur le sujet.

Continuer la lecture

Comment faire exploser les ventes intelligemment

Faites de l'inbound marketing et damez le pion à vos concurrents

Comment faire exploser les ventes intelligemment est la question qui taraude toute entreprise qui aspire atteindre le haut niveau.

Le département responsable de la promotion commerciale est constamment en butte à relever le défi. Elle se doit de résoudre cette énigme sans cesse changeante.

En sachant comment piloter dans le nouveau  écosystèmel’optimisation est le maître mot, il peut parvenir, sans coup férir, à faire développer les ventes de manière intelligente. 

Les techniques modernes qui privilégient les systèmes de Lead Generation et de Sales Funnel permettent aux entreprises qui savent s’y prendre, à développer un chiffre d’affaire assez confortable.

En fait, le cercle vertueux s’alimente grâce à la croissance soutenue produite par le volume de vente réalisé. En outre, cela permet de prendre un avantage considérable sur une concurrence confinée dans un schéma classique archaïque.

Commençons par expliquer en détail comment faire développer les ventes avec tact par ces systèmes presque automatiques. Mais, avant tout, nous allons essayer de dresser le schéma qui prévaut actuellement.

Tout d’abord, le terme « entreprise » dans cet article renvoie à toute entité commerciale dont la fonction est la promotion et la vente des biens et des services. Il peut s’agir d’un département commercial, d’un magasin, d’un artisan ou d’un prestataire de service.

Le système que nous allons expliquer afin de comprendre comment faire exploser les ventes intelligemment s’adresse aussi à toute personne exerçant une activité en tant qu’auto entrepreneur. Il peut s’agir d’un indépendant(e) proposant un service de  coaching, d’infographie, de réparation et généralement de toute autre activité payante.

Quelle est la nature de la dynamique de la majorité pour développer les ventes ?

Il faut reconnaître que les entreprises dépensent énormément de temps, d’ingéniosité et d’argent pour mettre sur le marché des produits et des services utiles. Cette utilité se vérifie par l’existence d’une demande qui traduit la volonté du consommateur à satisfaire un besoin précis.

Force est de constater que l’offre est abondante et que ces entreprises se font une concurrence à couteaux tirés. C’est pourquoi chacune d’elles tente de  présenter une solution  prétendant répondre le mieux aux exigences du marché.

Alors, comment faire exploser les ventes intelligemment dans des conditions pareilles. Incontestablement, cela devient l’objectif n°1 de n’importe quel Business pour pouvoir survivre dans un tel environnement.

Du fait que les prix sont tirés vers le bas, il est donc impératif de compenser par un volume de vente important.

Dans ce contexte, les stratégies existantes se ressemblent vu qu’elles reposent toutes principalement sur quatre tactiques :

  1. Réduire la marge commerciale d’où une concurrence par le prix de vente
  2. Proposer des packages pour faire du volume
  3. Muscler le budget de publicité pour atteindre un maximum de prospects.
  4. Demander au département commercial de fournir plus d’effort de prospection

Cependant, le responsable marketing n’a aucun contrôle ni aucune influence sur le volume des ventes. En fait, ce facteur dépend entièrement du nombre de la population prospectée, de sa nature et du message véhiculé.

En conséquence, la communication à mettre au point est plurielle puisqu’il en existe au moins une  à chaque niveau du tunnel de vente. 

Le marketing: Panacée du développement des ventes

En fait, toute la littérature marketing traditionnelle tournait autour de ces quatre tactiques de guerre commerciale.

La politique des grandes entreprises s’appuyait depuis les années 70 sur les recommandations des diplômés marketing issus des grandes écoles. Ces super cadres prenaient le contrôle des opérations et utilisaient un jargon ésotérique tel que :

  • Branding
  • Packaging
  • Merchandising
  • Advertising
  • Benchmark
  • Brainstorming
  • Funnels
  • Show-room

Donc, en développant un service marketing, chaque entreprise tentait à coup de stratégies innovantes de se démarquer pour atteindre et séduire plus de prospects.

Bien que cela ait marché à une époque de vache grasse, le système semble épuisé avec l’avènement du marketing digital.

Il est presque impossible de développer son chiffre d’affaire sans une présence sur la toile et sur les réseaux sociaux.

Rares sont les entreprises qui ont su s’adapter à la nouvelle configuration de la pratique commerciale des temps modernes. De toute évidence, la plupart sont à la traîne quoique la réalité leur parle de manière assidue. 

Dans son édition du 2 février 2018, TELQUEL  illustre bien qu’au Maroc, 8088 entreprises ont fait faillite en 2017. Elles n’étaient que 2462 en 2009 à connaitre ce sort macabre. C’est plus que le triple en moins de dix ans.

L’ECONOMISTE a aussi abordé le sujet dans son édition du 28 janvier 2018.

Les experts prédisent que l’hécatombe va continuer à raser toutes les affaires gérées à l’ancienne.

Les limites du marketing traditionnel à faire exploser les ventes

Ainsi, les entreprises qui continuent à adopter les quatre tactiques citées plus haut se tirent des balles dans les pieds.

Elles le savent. Et si elles ne le savent pas, elles doivent le sentir, à moins d’être nul aux affaires. 

Pour ça, il leur suffit de lire et  reconnaître le langage des comptes. La comptabilité ne ment pas car elle est la reproduction fidèle des comptes sociaux. En plus, la trésorerie est l’image exacte de la différence entre encaissements et décaissements.

Curieusement, ces entreprises essaient de résister en essayant de vendre au prix le plus bas. Et comme elles doivent communiquer sur ce qui leur semble un avantage, elles doivent dépenser sans mesure en publicité.

Toutefois, si par malheur elles ne parviennent pas, pour plusieurs raisons, à compenser par un volume de vente correspondant, elles sont inéluctablement vouées à l’asphyxie et par la suite à la mort

Que c’est désolant de lire les statistiques sur le nombre des business dans le monde qui mettent la clé sous le paillasson. Leur problème est presque le même. Leur marge brute est tellement faible qu’il est impossible de faire face aux dépenses nécessaires pour faire tourner la boite.

Malheureusement, les responsables de ces commerces ne veulent pas comprendre que le monde des affaires ne marche plus comme avant.

Or pour  survivre, il faut justement comprendre la nouvelle configuration de son marché et se mettre à jour.

Comment faire exploser les ventes intelligemment par le LEAD GENERATION

Le Lead Generation ou la génération des prospects est la technique initiée aux Etats-Unis pour résoudre deux problèmes : Allez à la rencontre des prospects sur des périmètres géographiques choisis sans être obligé d’envoyer ses commerciaux au casse-pipe.

En effet, il n’y a pas plus contraignant que de parcourir des kilomètres pour atteindre un prospect et rentrer bredouille. Parfois, en espérant conclure une vente, il arrive  au commercial de retourner voir ce même prospect plusieurs fois, en vain.

Les rendez-vous non respectés, les promesses non tenues ou la mauvaise foi de certains prospects constituent le lot commun des commerciaux.

Dans ces conditions, les entreprises reconnaissent que le coût d’acquisition d’un client est exorbitant voire insupportable.    

L’entreprise qui emploie ce commercial et qui a dû investir dans une voiture de service et un salaire aura essuyé une perte sèche. Sans parler aussi du coup moral que ce genre de situation engendre.

Y’a t-il vraiment  une solution intelligente pour faire exploser les ventes?

Alors l’idée salvatrice est celle d’exploiter les canaux de communication que le monde digital permet et d’éliminer le contact physique. Du moins, dans la première étape du tunnel de vente.

Pour y parvenir, une bonne campagne publicitaire qui  atterrit directement sur le terminal des internautes via leurs comptes sociaux est à considérer.

Qu’ils utilisent Facebook, instagram, Messenger, Linkedin ou autres, L’entreprise peut paramétrer sa publicité comme elle l’entend. Elle n’a qu’à consacrer une partie infime des dépenses qu’elle allouait aux commerciaux pour financer sa nouvelle stratégie de communication.

Ainsi, si toutes les conditions sont réunies, l’entreprise va pouvoir se constituer une banque de données pour personnaliser son audience dans le futur.

Les rapports analytiques issus des campagnes précédentes vont lui permettre de dégager le profil de son client type (avatar). Ses campagnes vont ainsi s’affiner au fur et à mesure de leur publication pour n’atteindre que ses avatars.

En arrivant à ce stade, l’entreprise va pouvoir optimiser son KPI, son PPC et son ROI, tout en améliorant son taux de conversion. Par conséquent, elle va pouvoir faire exploser intelligemment son chiffre d’affaire.

L’autre avantage à mettre en évidence est la portée de l’audience organique qu’elle va se constituer au fil du temps. En effet, cette entreprise va pouvoir disposer de Data pour connaitre le profil et la maturité de ses Buyer Persona

Choisissez les bons ingrédients pour optimiser votre recette

Faire exploser les ventes intelligemment par un Lead Generation réussi

Pour réussir dans ce schéma d’Inbound Marketing et asseoir un système de Lead Generation comme on sait le faire chez UHAS votre agence web.

Quatre conditions doivent cependant être réunies pour savoir comment faire dynamiter intelligemment son chiffre d’affaires.

  1. Avoir une maîtrise des outils du web marketing
  2. Gérer ou déléguer l’opération à un service de Community Management
  3. Présenter une offre produit ou service claire et  irrésistible
  4. Rédiger un script du Funnel de vente qui fait mouche

Il est indéniable que chaque entreprise dispose de caractéristiques et de contraintes qui lui sont propres. En utilisant les bons outils, Il faut cependant plus ou moins de temps pour parvenir à l’objectif souhaité. Le résultat au bout du trajet est garanti car le système a fait ses prouves partout où il est adopté.

Imaginez que vous connaissiez le profil de votre prospect et ses centres d’intérêts. Que vous saviez exactement quels sont les pages de votre site qu’il a consultées et les contenus qui l’ont intéressés. Il est très facile dés lors de savoir dans quelle phase de cycle d’achat il se trouve. Le message à délivrer sera différent s’il est dans une phase de découverte ou dans une phase d’évaluation. Votre stratégie marketing basée sur le Lead Scoring et le Lead Nurturing n’en sera que plus efficiente car élaborée avec assez d’intelligence.

Est-ce impossible sans site internet pour faire exploser les ventes intelligemment?

Certes, il est plus facile d’appliquer ce système aux entreprises qui ont un site internet. Pouvoir diriger le prospect vers une Landing Page ou page d’atterrissage fait partie du Funnel. Cela constitue la voie idéale vers laquelle les prospects seront acheminés pour les pousser à effectuer une action précise.

Un site web bien conçu et optimisé par un expert SEO est une incroyable machine à faire exploser les ventes Lisez notre article sur le sujet.

Doté d’un code pixel et accouplé à des comptes sociaux bien gérés, cela  formerait un ensemble de vases communicants générateurs de ventes.

Cependant, il est toujours possible de combler cette lacune par d’autres moyens comme le mailing, Youtube ou le marketing d’influence.

Toutefois, nous exhortons tout business qui veut vraiment faire exploser ses ventes intelligemment à créer un site performant. Le rendement sera meilleur dés lors que toutes les tactiques deviennent possibles et simples à mettre en oeuvre.

Lisez notre article sur le sujet pour mieux comprendre!

Ainsi, pour réussir votre référencement naturel auprès de Google, la rédaction du message de votre campagne publicitaire doit être optimisée. C’est un jeu d’équilibre à assurer entre votre site et vos comptes sociaux.   

Mais cette performance ne peut être faite que par une personne maîtrisant l’univers SEO et l’univers COMMUNITY MANAGEMENT.

C’est alors que vous pourriez entrevoir les perspectives de l’explosion de vos ventes de manière intelligente, soutenue et automatique.

CONCLUSION

Ainsi, si vous vous posez la question  de savoir comment faire exploser les ventes intelligemment, vous devez, en premier lieu, avoir un état d’esprit conquérant. 

Car en définitive, vous n’allez pas rester dans votre coin à vous lamentez sur votre sort en attendant que les choses changent. Elles ne vont qu’empirer si vous ne tentiez rien en croisant les bras.

Ne laissez donc pas vos concurrents qui utilisent le système d’Inbound Marketing vous prendre le peu de clients qui vous reste.

Au contraire, montrez-vous à des prospects qui sont loin de votre périmètre et qui n’ont aucune occasion de vous connaitre et de connaitre votre offre.

Lisez notre article sur le sujet!

 Ne soyez donc pas frileux ou paresseux et ayez le courage de leur dire que vous êtes présent. Dites-leur surtout que vous avez une excellente solution à leur problème.

Certes, vous pouvez faire ça en interne si vous avez la compétence et le savoir-faire nécessaires.

Mais si vous voulez gagner du temps et de l’argent avec un résultat garanti, faites-le en externe.

Vous avez besoin surtout d’un partenaire sérieux pour vous accompagner dans votre nouvelle conquête de votre marché.

Prenez donc contact avec nous en remplissant le formulaire sur notre page de contact.

Cliquez ci-dessous pour entamer le premier geste qui va vous permettre de faire exploser intelligemment les ventes de vos produits ou services.

Nous saurons répondre à vos attentes.

Continuer la lecture

L’affiche publicitaire en marketing traditionnel ou marketing digital : Quel impact ?

l'affiche publicitaire : image rétro de femme montrant biceps

Un basique en marketing traditionnel: L’affiche publicitaire reste un support de communication incontournable.

Sous toutes les formes qu’elle peut prendre (banderole, bannière, flyer, poster, rollup, totem, kakemono, chevalet, stand, arche, montgolfière, etc.) et les tailles qu’elle peut faire, l’affiche publicitaire est, et reste, un basique du marketing traditionnel. Elle tire sa  raison d’être de sa faculté à aviser, informer, renseigner et pousser à l’action.

Dans ce monde concurrentiel, l’affichage est utilisée à outrance comme support de messages divers. En publicité, on la considère comme le premier point de contact avec le public sur une zone d’achalandage. 

L’affiche publicitaire est présente partout où vous allez. Elle vous suit, vous parle, vous suggère et essaie de vous séduire. (lire notre article sur la séduction).

En somme, on lui assigne l’objectif de transmettre un message persuasif ou dissuasif, selon le contexte. Elle traduit la volonté de son auteur, à destination de toute personne qui passe à côté, d’attirer son attention, susciter son intérêt et provoquer son interaction.

L’histoire sommaire de l’affiche publicitaire dans le marketing traditionnel 

L’affiche au service de la publicité et la communication 

De nos jours, les commerçants n’ont plus besoin de recourir à la criée. Ils le faisaient, jadis, pour manifester leur présence ou pour vanter les mérites de leur marchandise ou leur service. Les employés qui disposaient d’une voix forte étaient très appréciés à l’époque.

Mais avec l’essor des villes et la prolifération des magasins, les commerçants recoururent à l’affichage publicitaire. Ils épinglaient des plaques en bronze ou en tôle sur les murs, les façades et même les toits de leurs locaux, pour attirer l’attention des passants.  Leur dessein était de montre en grand, ce qu’ils avaient de bon, voire unique, à proposer.

A cette époque, les graveurs et les calligraphes travaillaient, sans relâche. Ils se devaient d’honorer les commandes de leurs innombrables clients.

Par la suite, les annonceurs eurent recours aux tubes en néon pour continuer à s’afficher même la nuit. Les villes se trouvèrent enjolivées et décorées de manière inédite. Un fait social voit le jour. Les gens prirent l’habitude pour se retrouver lors d’un rendez-vous, à indiquer parfois une enseigne reconnue et bien plantée dans la ville comme lieu de rencontre.

Marketing traditionnel ou marketing digital : L’affiche publicitaire dans les temps modernes 

L’impression offset a largement contribué à l’expansion de l’industrie publicitaire, en général, et de l’affichage publicitaire en particulier. L’utilisation des imprimantes et du papier ont permis d’exploser la production et de minimiser les coûts.
D’autres matériaux, comme la bâche ou le vinyle ont permis de résoudre le problème de la fragilité du papier. Leur résistance aux intempéries ont conduit à l’utilisation des supports amovibles qui peuvent être exposées bien loin du magasin pour un maximum de visibilité. La publicité sur les lieux de vente PLV”

(plus…)
Continuer la lecture

Pourquoi faut-il avoir un Site Internet performant?

site internet performant : réseau internet
Mettez vos affaires à jour pour un monde de plus en plus connecté !

Faut-il vraiment avoir un site internet performant ?

S’il parait évident d’avoir un site internet performant, il faut d’abord savoir que la majorité des affaires n’ont même pas de site. Pour beaucoup d’entrepreneurs un site web est juste un accessoire sans valeur ajoutée réelle. Ils persistent à penser que la visibilité, la notoriété et l’effort commercial et marketing ne peuvent être opérationnels qu’offline.

D’après les statistiques, 32% des entrepreneurs dans le monde n’ont pratiquement pas de site. Ils sont 45% quand ils sont des PME.

Les dirigeants de ces entreprises ont du mal à réaliser la puissance et la portée marketing d’un site web optimisé. Ils pensent que c’est une aberration que la connexion puisse jouer un rôle déterminant dans le développement de leur chiffre d’affaires.

Mieux encore, la majorité des sites recensés dans le monde ont un rendement médiocre, voire nul. 80% ont un taux de rebond qui dépasse 90% car les usagers les quittent assez vite. Ces sites sont très mal conçus, n’apportent aucune valeur et présentent pour la plupart des problèmes liés à :

  • La structuration 
  • L’indexation
  • La navigation
  • l’hébergement
  • Le contenu
  • Le Référencement
  • la mise à jour

Des milliards de pages ont des problèmes d’indexation car les crawlers ou les spiders ont du mal à les repérer.

Statistiques de création de sites internet

  • 1.4 milliards de sites internet dans le monde.
  • 45% des TPE, PME n’ont pas de site internet.
  • 92% des TPE, PME auront un site internet d’ici la fin 2018.
  • Uniquement 48% du trafic web provient d’humains.
  • 2 minutes 17 secondes : Temps moyen passé sur un site internet.
  • 40% : Taux de rebond moyen.
  • 32% des entrepreneurs ne créent pas de site, parce qu’ils pensent que ce n’est pas nécessaire pour leur industrie.
  • 30% des entrepreneurs ne créent pas de site parce qu’ils pensent que c’est cher.

Source : Statistiques TPE et sites internet : Entrepreneur (Anglais)

Bien évidemment, disposer d’un site internet performant est d’une importance primordiale. De nos jours, avoir un site optimisé répond au besoin vital pour une entité d’avoir une présence sur la toile. C’est l’ultime chance en vue de pouvoir disputer sa survie. Le marché et  la concurrence ont tendance à éliminer les acteurs qui manquent de punch et de combativité.

Avoir un site performant pour asseoir son marketing digital

A l’heure du tout numérique, les acteurs dans le monde des affaires se rendent compte de cette lacune car ils comprennent mieux les enjeux. Davantage d’entrepreneurs reconnaissent que disposer d’un site internet performant est une nécessité absolue afin de pouvoir continuer à exister

Ces acteurs ont fini par comprendre qu’avoir un site représente un “Must-have” pour pouvoir prétendre à n’importe quel succès dans n’importe quel domaine.

92% des PME ont l’intention de créer un site en 2019. Ils sont déterminés à franchir le pas pour ne pas se faire distancer par leurs concurrents.

Pourquoi est-ce vital d’avoir un site internet performant ?

Selon l’Union International des Télécommunications ITU”, ce sont 2 milliards de personnes dans le monde qui utilisent l’internet en 2016. 74% des utilisateurs sont mobinautes et se connectent à partir de leur smartphone.

Alors, est-ce crucial d’être présent dans cet espace pour se créer de nouvelles opportunités d’échange ? 

Avant de répondre à cette question, allons voir de plus près comment ça se passe.

Dans ce processus, un internaute va s’adresser à  un moteur de recherche  pour chercher une information quelconque. On dit qu’il  effectue une requête en espérant une réponse adéquate. Alors, Il tape sur son clavier un mot ou une suite de mots (short or long trail). Cette requête  est  prise en considération  par le moteur de recherche qui va fouiller dans sa gigantesque base de données. Celle-ci est gérée par des algorithmes, aussi puissants qu’intelligents, et va proposer à l’internaute une longue liste de résultats. En fait, ce sont des listes rangés dans des pages dans un ordre décroissant de mérite selon la SERP : Acronyme de (Search engine Result Page).

la requête ou la suite de mots tapés par l’internaute est le sésame à trouver par le spécialiste SEO. Le mot ou la phrase représentent les Mots-Clés qui vont définir si un site renvoie une réponse pertinente à la requête. 

Quelles sont les chances pour un site d’être consulté ?

En général, l’internaute s’arrête à la première page et va alors consulter, au mieux, trois ou quatre sites les plus haut placés à la première page. Si un site ne s’y trouve pas, alors il aura très peu de chance d’être consulté, car noyé dans le flot. Par contre, les plus performants vont se retrouver dans  Featured Snippet ou Knowledge graph dans les recherches organiques. C’est ainsi que Google récompense les sites qui répondent le mieux aux attentes de ses usagers.

Quels sont les critères qui régissent le “référencement d’un site ?

Pour être efficient, un site doit être optimisé selon les standards reconnus SEO. Se classer requiert donc, un traitement soigné en vue d’un référencement naturel probable. 

Pour grimper dans le classement et arriver à se positionner, ses créateurs doivent vraiment  s’en occuper. Ils doivent impérativement soigner  divers aspects car Google les considèrent très importants  :

  • Design (configuration)
  • Architecture (sitemap)
  • Contenu texte (copywriting)
  • Eléments médias ((image, video, inforgraphic)
  • Mots-clés (keywords)
  • Liens et rétroliens (links and backlinks)  
  • Vitesse de téléchargement (pages speed)
  • Compatibilité smartphone (mobile friendly)
  • Méta (méta tags and méta descriptions)
  • Etc

En somme, il faut optimiser une nuée de facteurs -on en recense 200- sur le site et hors du site. (on page et off page).

Comment fonctionnent les algorithmes ?

Les robots d’indexation et les algorithmes des moteurs se mettent continuellement à jour. D’une part pour améliorer l’expérience et la satisfaction des usagers et d’autre part pour combattre les tricheurs.

Ce sont des logiciels qui fixent les règles du jeu et par conséquent déterminent à chaque fois les scores. Ces algorithmes au nom de Panda, Pingouin, Himmingbird, Rankbrain, font office de gendarme pour coincer et pénaliser les fauteurs.  

L’amélioration de tous ces aspects va aussi influencer et déterminer l’activité et la durée de séjour d’un internaute sur un site:

  • Durée de séjour
  • Quantité de sessions ouvertes
  • Nombre de pages consultées
  • Combien de clics effectués
  • Type d’engagement
  • Nombre de retour

Le plus important facteur est, sans doute, le contenu qui doit être assez pertinent pour capter l’attention du visiteur et créer de l’intérêt chez lui. Par ailleurs, il faut que la navigation soit rapide et qu’elle présente assez de confort.

Des outils d’analyse et de mesure des moteurs vont positionner le site méritant aux premiers rangs “SERP“. Cela pourrait se traduire par plus de visiteurs et donc plus de réponses favorables à tout appel à l’action “CTA”

Conclusion :

Avoir un site internet performant est désormais une nécessité absolue.

Imaginez toutes les possibilités d’affaires qu’il vous permet de réaliser. C’est votre caverne d’Ali Baba des temps modernes. En le connectant à vos comptes sociaux, vous pouvez toucher et  séduire un public que vous ne pourriez jamais le faire autrement.

Continuer la lecture
Fermer le menu